Accompagner un Catéchumène

Témoignage de Marie-Thérèse Marmond qui accompagne des catéchumènes depuis de nombreuses années.

Article mis en ligne le 12 avril 2020

par Claudine

Julie est l’une des 150 catéchumènes qui devaient être baptisés pour Pâques et elle se réjouissait d’être bientôt membre de cette grande famille des chrétiens. Cette cérémonie sera reportée à Pentecôte … ou plus tard et elle vit difficilement cette situation. Nous communiquons par mails ou SMS, elle me dit son angoisse et son inquiétude ; elle ne doute pas de l’amour infini de Dieu pour l’humanité mais revient souvent à cette question : « Pourquoi ? » Pourquoi tant de malheur ? Et pourquoi maintenant ? Et en réponse : le silence de Dieu !
Et encore un autre point : « Pour moi, dit Julie, le baptême, c’est une nouvelle vie, une renaissance, une grande joie et une fête ! Mais comment célébrer cela au milieu de la souffrance et de la mort ??? »
Que dire, sinon écouter, écouter encore, être présent à ses côtés (mais à distance, pas facile !!!) ; remarquer tous les gestes de solidarité et de dévouement, et oser une parole de foi même quand Dieu se tait et semble absent, comme pendant la Passion où Jésus a supporté trahison, doute et souffrance ; et puis voir enfin la vie plus forte que le mort dans la résurrection du Christ et pouvoir affirmer : « Il est ressuscité ! »
Accompagner des catéchumènes peut nous bousculer, nous interpeller mais c’est toujours avec joie que nous marchons avec eux. Aussi, je peux rendre grâce pour ce parcours qui « nous » fait progresser ensemble sur le chemin des disciples de Jésus. Et, sur ce chemin, avec l’aide de l’Esprit-Saint, chacun va faire l’expérience de cette rencontre personnelle avec le Ressuscité.