Dimanche 20 Février : Pardonnez et vous serez pardonnés
Article mis en ligne le 19 février 2022

par Anne-Marie

Où sont amour et charité

ou sont amour et charité

R. Où sont amour et charité,
Dieu lui-même est présent,
Car l’amour est de Dieu,
Car Dieu est amour.

1- Ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu,
Mais c’est Lui qui nous a aimé le premier
Et qui nous a envoyé son Fils
En victime offerte pour nos péchés.

2- Si Dieu nous a aimé ainsi,
Nous devons nous-aussi nous aimer les uns les autres,
Dieu, personne ne l’a jamais contemplé,
Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous.

3- En ceci s’est manifesté l’amour de Dieu pour nous :
Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde,
Afin que nous vivions par Lui,
Il nous a donné son Esprit.

4- Nous avons reconnu l’amour de Dieu pour nous,
Et nous y avons cru ;
Dieu est amour,
Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu.

5- Il n’y a pas de crainte dans l’amour,
Le parfait amour bannit la crainte ;
Quant à nous, aimons,
Puisque Lui nous a aimés le premier.

6- Celui qui n’aime pas son frère qu’il voit
Ne saurait aimer le Dieu qu’il ne voit pas ;
Voilà le commandement que nous avons reçu de Lui
Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus déclarait à ses disciples :
« Je vous le dis, à vous qui m’écoutez :
Aimez vos ennemis,
faites du bien à ceux qui vous haïssent.
Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent,
priez pour ceux qui vous calomnient.
À celui qui te frappe sur une joue,
présente l’autre joue.
À celui qui te prend ton manteau,
ne refuse pas ta tunique.
Donne à quiconque te demande,
et à qui prend ton bien, ne le réclame pas.
Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous,
faites-le aussi pour eux.
Si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle reconnaissance méritez-vous ?
Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
Si vous faites du bien à ceux qui vous en font,
quelle reconnaissance méritez-vous ?
Même les pécheurs en font autant.
Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour,
quelle reconnaissance méritez-vous ?
Même les pécheurs prêtent aux pécheurs
pour qu’on leur rende l’équivalent.
Au contraire, aimez vos ennemis,
faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour.
Alors votre récompense sera grande,
et vous serez les fils du Très-Haut,
car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants.

Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ;
ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.
Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et l’on vous donnera :
c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante,
qui sera versée dans le pan de votre vêtement ;
car la mesure dont vous vous servez pour les autres
servira de mesure aussi pour vous. »