4ème dimanche de carême : Jésus rencontre un aveugle de naissance
Article mis en ligne le 25 mars 2020
dernière modification le 30 mars 2020

par Virginie Faucheur

Dans l’évangile de Dimanche, Jésus rencontre un aveugle de naissance....

Mais voilà, le texte dont on dispose n’est plus très lisible car il est plein de trous. Le lecteur va être un peu surpris et il va avoir bien du mal à le lire.

Mais on est sûr que vous saurez ensemble le restaurer pour que nous puissions le lire ensemble....

Jésus voit un aveugle sur le bord de la route, il est touché par cet homme qui est exclu de la société à cause de son handicap ; il est réduit à mendier pour vivre. Jésus souhaite le bonheur de cet homme comme pour chacun de nous ; alors il va agir. Il ne se contente pas de paroles pour guérir l’aveugle, il le touche ; et il lui demande sa participation. La guérison ne peut se faire sans l’aide du malade ; l’aveugle doit croire en la parole de Jésus et doit aller se laver à la piscine de Siloé (on peut faire le lien avec les malades qui croient que Dieu agit par l’eau des piscines de Lourdes et qui s’y plongent pour demander leur guérison ; et parfois le miracle a lieu. Dans cet évangile, on voit que les pharisiens ne croient pas possible cette guérison ; nous non plus, on n’est pas obligé de croire aux guérisons miraculeuses ; mais l’aveugle nous dit « c’est un signe que Dieu nous donne »
Jésus a permis à cet aveugle de voir ce qui l’entoure mais aussi de voir que Jésus est Dieu, de Le reconnaître et de l’adorer.
A nous de voir tous les petits miracles qui arrivent dans notre vie et de garder les yeux de notre cœur ouverts pour les reconnaître et savoir remercier Celui qui nous les donne.