Dimanche 26 Septembre : l’Esprit souffle où il veut
Article mis en ligne le 26 septembre 2021
dernière modification le 27 septembre 2021

par Anne-Marie, Christine, Claudine, Luc Baumstark

"LE VENT " souffle où il veut - Interprété par Mannick et Jo Akepsimas

Le vent

Le vent souffle où il veut
Et toi tu entends sa voix,
Mais tu ne sais pas d’où il vient,
Et tu ne sais pas où il va,
Le vent.

1 - As-tu compté les grains de sable
Sur le bord de la mer ?
As-tu compris les chants des vagues,
aux pays des matins clairs ?

3 - Il est si long le long voyage
Sur un sol inconnu
Il est si loin l’autre rivage
Que tu cherches les pieds nus.

5 - As-tu sondé le cœur de l’homme
au secret de sa soif ?
As-tu creusé jusqu’aux racines,
jusqu’aux sources de sa vie ?

6 - Lorsque la mort à tes paupières
Eteindra le soleil,
Franchiras-tu toutes frontières
Pour une aube sans sommeil ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jean, l’un des Douze, disait à Jésus :
« Maître, nous avons vu quelqu’un
expulser les démons en ton nom ;
nous l’en avons empêché,
car il n’est pas de ceux qui nous suivent. »
Jésus répondit :
« Ne l’en empêchez pas,
car celui qui fait un miracle en mon nom
ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ;
celui qui n’est pas contre nous
est pour nous.
Et celui qui vous donnera un verre d’eau
au nom de votre appartenance au Christ,
amen, je vous le dis,
il ne restera pas sans récompense.

Celui qui est un scandale, une occasion de chute,
pour un seul de ces petits qui croient en moi,
mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou
une de ces meules que tournent les ânes,
et qu’on le jette à la mer.
Et si ta main est pour toi une occasion de chute,
coupe-la.
Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains,
là où le feu ne s’éteint pas.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute,
coupe-le.
Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds.
Si ton œil est pour toi une occasion de chute,
arrache-le.
Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux,
là où le ver ne meurt pas
et où le feu ne s’éteint pas. »

J’essayerai encore et encore.... le feu est toujours là même sous les cendres...

- « J’essayerai encore » parle de notre quête continuelle et de notre incapacité, en tant qu’adorateurs, à trouver les mots les plus justes et les plus beaux pour définir notre Dieu, un Dieu qui dépasse toute compréhension et toute description. ⁠ - Sébastien Corn⁠ « J’essayerai encore » est née de la collaboration entre Sebastien Corn, pasteur et directeur de création à l’église la Chapelle et leader du groupe IMPACT ainsi que de Samuel Olivier, auteur, compositeur, interprète et conducteur de louange. Il fait également partie des leaders du Collectif Cieux Ouverts, un groupe de louange interdénominationnel et intergénérationnel basé en France.

J’essaierai encore
Louanges et Adoration - Bastien Corn & Samuel Olivier

On a très certainement là une preuve de l’extraordinaire paix intérieure qui habite Jésus : il ne prétend pas tout maîtriser ; il constate le bien qui est fait ; et il admet que quelqu’un puisse faire un miracle en son nom, bien que n’appartenant pas au groupe qu’il a lui-même choisi. En quelque sorte, sa mission lui échappe, il la partage avec des gens qu’il ne connaît même pas. Et il invite du coup ses disciples à ouvrir la porte : « Celui qui n’est pas contre nous est pour nous ». Manière de leur dire « il y a des gens qui sont des nôtres même s’ils ne sont pas sur vos listes ».

extrait du commentaire de Marie Noèlle Thabut dans Eglise de France