Le message du Père Norbert
Article mis en ligne le 30 juillet 2021

par Claudine
Père Otero

Le 15 Août, l’ ASSOMPTION

Bien Aimé(e)s de Dieu,

Certains d’entre nous rentrent des vacances ; les aoûtiens commencent les leurs. Les plus jeunes d’entre nous profitent encore de ce temps de repos en famille ou avec des ami(e)s ici ou ailleurs.

Aux uns et aux autres, je dis merci pour ce que vous êtes en famille, en société, en Eglise et plus précisément dans notre Paroisse Saint-Alexandre de l’Ouest Lyonnais.

Ce temps de vacances d’été est aussi celui de la fête de l’Assomption de Marie, Mère de notre Seigneur Jésus.

Cette fête nous éclaire et nous aide à accueillir le plan de Dieu sur Marie où elle est intégrée depuis son dialogue avec l’Ange Gabriel.
« Marie, tu vas concevoir et enfanter un fils grâce à l’action de l’Esprit. On l’appellera Emmanuel ’ Dieu avec nous ’ ». Ce fut cela le message de l’envoyé de Dieu.

Marie dans sa grande liberté : « Que tout se passe pour moi selon la volonté du Seigneur ».
Naissance de la grande joie entre Marie et l’Ange Gabriel.

Cette joie ouvre la vie de Marie au monde quand celle-ci retrouve sa cousine Elisabeth en Judée en la saluant. Sa cousine, enceinte de Jean, jubile et l’enfant tressaille dans son sein. Elle fut remplie de l’Esprit Saint et s’écria d’une voix forte, parlant à Marie : « Tu es bénie entre toutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni ».

C’est ainsi que Marie elle-même exprime ce qu’elle ressent. Elle éprouve une grande joie sans quitter du regard notre humanité et son histoire remplie de malheurs, de souffrances et d’injustices. Sa foi se fonde sur cette certitude et cette espérance que Dieu nous rejoint pour nous conduire vers son Royaume.

Marie expérimente le Seigneur comme le Sauveur de sa vie. Dieu modifie la manière de Marie d’espérer, de vivre, d’aimer, de considérer les autres y compris Dieu qui est son Sauveur d’où le chant du Magnificat – grâce à l’action de Dieu, « toutes les générations me diront bienheureuse »

Cet état de la vie nous conduit à l’Assomption de la Vierge Marie. Aussi, lisons-nous dans le Missel Romain « Au terme de sa vie terrestre, l’Immaculée Mère de Dieu a été élevée en son Corps et en son Ame à la gloire du ciel ». C’est en ces termes que le Pape Pie XII a défini la foi catholique relative à l’Assomption de Marie (1950)

Que cette fête nous aide à accueillir les grâces et la gloire de Marie dans nos vies. En filles et fils de Dieu et de notre Mère Marie, chantons :

« Chez nous soyez Reine », « Je vous salue Marie », « Vierge Sainte …. »

Bonne fête de l’Assomption à tous et à toutes.
Finissez bien vos vacances.

Père Norbert OTERO