Dimanche de pentecôte : Dieu nous envoie la force de son Esprit
Article mis en ligne le 23 mai 2021
dernière modification le 24 mai 2021

par Anne-Marie, Christine, Claudine, Luc

"Roi Céleste, Consolateur, Esprit de Vérité" Nana Peradze

Roi Céleste , Consolateur, Esprit de Vérité,
Toi qui es partout présent et qui remplis tout,
Trésor de biens et donateur de vie,
Viens, et demeure en nous.
Purifie-nous de toute souillure
Et sauve nos âmes,
Toi qui es bonté.

 Lecture du livre des Actes des Apôtres

Quand arriva le jour de la Pentecôte,
au terme des cinquante jours après Pâques,
ils se trouvaient réunis tous ensemble.
Soudain un bruit survint du ciel
comme un violent coup de vent :
la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière.
Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu,
qui se partageaient,
et il s’en posa une sur chacun d’eux.
Tous furent remplis d’Esprit Saint :
ils se mirent à parler en d’autres langues,
et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.

Or, il y avait, résidant à Jérusalem,
des Juifs religieux,
venant de toutes les nations sous le ciel.
Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait,
ils se rassemblèrent en foule.
Ils étaient en pleine confusion
parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte
ceux qui parlaient.
Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient :
« Ces gens qui parlent
ne sont-ils pas tous galiléens ?
Comment se fait-il que chacun de nous les entende
dans son propre dialecte, sa langue maternelle ?
Parthes, Mèdes et Élamites,
habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce,
de la province du Pont et de celle d’Asie,
de la Phrygie et de la Pamphylie,
de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène,
Romains de passage,
Juifs de naissance et convertis,
Crétois et Arabes,
tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Quand viendra le Défenseur,
que je vous enverrai d’auprès du Père,
lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père,
il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous allez rendre témoignage,
car vous êtes avec moi depuis le commencement.

J’ai encore beaucoup de choses à vous dire,
mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité,
il vous conduira dans la vérité tout entière.
En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même :
mais ce qu’il aura entendu, il le dira ;
et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Lui me glorifiera,
car il recevra ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ;
voilà pourquoi je vous ai dit :
L’Esprit reçoit ce qui vient de moi
pour vous le faire connaître. »

 Veni Sancte Spiritus

Veni Sancte Spiritus - Taizé

Viens, Saint,Esprit,
Du ciel fais jaillir l’éclat de Ta Splendeur
Viens Père des pauvres,
Viens Esprit généreux, viens Lumière des coeurs
Veni Sancte Spiritus

Toi le parfait Consolateur,
merveilleuse fraîcheur,
Dans notre âme Tu fais habiter la Paix,
Dans la peine Tu es le repos,
Dans l’épreuve la Force,
Dans la tristesse la Consolation.
Veni Sancte Spiritus

Lumière bienfaisante,
Pénètre l’intimité de nos coeurs
Car nous Te sommes fidèles.
Sans Ta Présence dans l’homme
Il n’y a rien
Rien qui soit pur
Veni Sancte Spiritus

Lave notre péché,
Abreuve notre sècheresse
Guéris notre blessure,
Fléchis notre rigidité,
Enflamme notre tiédeur,
Redresse notre égarement
Veni Sancte Spiritus

A ceux qui se confient en Toi
Et Te reçoivent dans la Foi,
Accorde tous Tes dons
Donne leur de grandir en Toi,
De persévérer dans le Salut
Donne leur la Joie qui demeure
Veni Sancte Spiritus

Viens Saint-Esprit, Notre Lumière,
Eclaire le chemin des hommes
Veni Sancte Spiritus
Dans l’épreuve soit notre force,
Dans la tristesse la Consolation
Veni Sancte Spiritus
Abreuve notre sécheresse,
Fléchis notre dureté,
Enflamme notre tiédeur
Veni Sancte Spiritus
Accorde nous d’être fidèles dans la foi,
Donne nous la Joie qui demeure
Veni Sancte Spiritus

participations au partage d’évangile

Jésus évoque dans sa prière l’Esprit de Vérité. Quel est cet Esprit ? On peut penser à un autre texte dans lequel Jésus dit qu’Il est lui-même le Chemin, la Vérité et la Vie. Jésus nous invite ici à comprendre ce qu’est cette Vérité.... une vérité dont Il témoigne. Quand Jésus dit :" Je suis le le Chemin, la Vérité et la Vie"… cela veut dire que la Vérité est une personne, une démarche… on n’en fait pas le tour. Ce n’est pas un stock de vérités à comprendre mais un chemin à engager, une vie à vivre.
L’Esprit de Vérité… c’est ce qui nous met en marche.... l’Esprit qui nous conduira à la Vérité.

L’Esprit Saint est appelé ici par Jésus comme un véritable défenseur. Juste avant ce texte, Il évoque sans détour, le rejet qu’Il suscite, la haine qu’Il provoque, la violence que vont subir ceux qui portent ce témoignage. Ici, Jésus promet qu’Il enverra un Défenseur... "Ne vous préoccupez pas de cela…. L’esprit vous accompagnera."

L’Esprit Saint... va glorifier dit le texte.... Glorifier ???? C’est le feu qui fait vivre le Christ lui-même... les disciples vont eux aussi être transformés par l’arrivée de l’Esprit. C’est quelque chose qu’on reçoit et qui fait vivre. L’Esprit n’est pas un autre Christ... un autre Gourou qui viendrait prendre la suite de Jésus qui va disparaître.... comme si le Père envoyait un second fils. Le Christ envoie l’Esprit, L’Esprit révèlera en nous la vie même du Christ. Il n’y a pas le temps de Jésus puis le temps de l’Esprit. L’Esprit ne vient pas raconter quelque chose de différent de ce que Jésus a dit ; L’Esprit vient rendre un témoignage : Il nous révèle qui est Jésus alors qu’Il se dirige vers sa Passion.

Dans ce texte, on l’avait déjà ressenti dans les précédents partages... on mesure cet élan circularire, un mouvement de vie dans lequel le Christ nous invite à entrer. Jésus nous révèle le feu qui est en Lui, cette relation intime qu’Il a avec son Père, cette présence de l’Esprit qu’Il reçoit lui même et qu’Il transmet à son tour. Mais ce n’est pas un tourbillon centré sur lui même, à chaque fois Jésus l’ouvre à Ses disciples... nous pouvons à notre tour être embarqué. Ce mouvement circulaire entre Jésus et son Père dans cet Esprit de feu nous entoure et nous entraine. L’Esprit va nous intégrer dans ce mouvement. Lorsque Jésus dit quelque chose sur l’Esprit c’est toujours avec l’idée que nous allons être partie prenante. On est pris dans ce mouvement (on est invité à y participer)…. Si on se laisse faire… évidemment.

Ce qui est troublant dans ce texte : on parle de l’Esprit au futur,alors que l’Esprit était présent… et ce depuis le début du monde (Génèse). Ici on pourrait dire que c’est un futur de promesse, alors qu’on peut penser que Dieu nous abandonne. Ici Jésus évoque la présence de l’Esprit alors qu’Il se dirige vers sa Passion et que les disciples vont devoir dépasser le sentiment d’un échec absolu marqué par l’assassinat de Jésus...
C’est un futur de promesse car on a besoin de temps pour prendre conscience de cette Présence. Comme on peut l’expérimenter à travers une relecture de notre vie.

Nous mettons du temps. Il y a le temps du cheminement… pour chacun. Il faut du temps pour comprendre. L’esprit a besoin du cheminement des hommes pour se faire connaitre. Comme dans la Chrysalide... une gestation... une réalité qui se transforme. Le papillon n’est pas loin, même si on a du mal à discerner sa présence.

C’est un mystère de relation. Il faut du temps pour se découvrir fils de Dieu, se découvrir enfant de Dieu.

Jésus nous rassure ; Il ne nous abandonne pas et l’Esprit va permettre de continuer la relation avec Lui. C’est une parole vivante. Le travail de l’Esprit en nous révèle une présence en nous. Vivre la présence de l’Esprit conduit à partager la vie du Christ Lui même. On est "Christifié" ; Saint François disait qu’il voulait en tout point être semblable à Jésus. Saint Paul dit combien dans cet Esprit ce n’est plus lui mais le Christ qui vit en lui. Nous sommes invités à revêtir le Christ comme on le chante au baptême.

Il y a donc beaucoup d’Espérance à entendre le Christ nous faire la promesse de la venue de l’Esprit dans nos vies alors qu’on pourrait penser ne jamais être à la hauteur de la tâche... ; il y a des choses que nous ne pouvons pas encore porter.... Merci au Christ de ne nous le dire... il connait nos difficultés.

On voit aussi l’autorité de Jésus dans ce texte "tout ce qui est au Père est à moi". Ce n’est pas anodin alors que cette longue prière d’adieu de Jésus est la prière de Celui qui accepte de mourir sur la croix.

Nous sommes invités là à entrer dans une méditation très profonde et qui révèle un message très concret pour nos vies...
Entendons nous vraiment et en Vérité cette prière faite par le prêtre à chaque célébration eucharistique ? :« Comme cette eau se mêle au vin pour le sacrement de l’Alliance, puissions-nous être unis à la divinité de Celui qui a pris notre humanité. »
Mesurons nous le caractère totalement "déraisonnable" de cette demande ? Et pourtant, les Pères de l’Église (Saint Irénée et beaucoup d’autres après lui sous des formes différentes) ne cessent de répéter ce même message : si Dieu s’est fait homme c’est bien pour que l’homme participe à la vie même de Dieu. Saint Irénée dit même pour que l’homme devienne Dieu.

Cette transformation n’est pas à notre portée, elle est justement l’oeuvre de l’Esprit.
Comme disait Olivier Clément. (théologien orthodoxe).. "viendra un moment où l’Esprit soufflera si fort que toutes les haines, les bêtises, les séparations, les cruautés seront balayées et le monde apparaîtra transfiguré. "

quelques intentions de prière

La mosaïque qui accompagne notre réflexion est magnifique ! Elle invite à la prière...
Jésus , toi qui a promis d’envoyer l’Esprit à ceux qui te prient, guide nous dans la vérité
O Seigneur , envoie ton Esprit qui bouscule la face de la terre, et allume en nous le Feu de ton amour
« Viens Père des pauvres, Viens Esprit généreux, Viens Lumière des coeurs »
Viens Esprit Saint dans mon cœur, dans nos cœurs. Merci pour ta Lumière, merci de nous ouvrir à la Vérité...avec patience. Viens, que nos cœurs s’ouvrent.