Dimanche16 Mai : Jésus nous envoie dans le monde témoigner de sa joie
Article mis en ligne le 16 mai 2021

par Anne-Marie, Christine, Luc

Qu’ils soient un - Chemin Neuf
Père, qu’ils soient UN,

pour que le monde croie que Tu m’as envoyé !

*Père, l’Heure est venue, Glorifie Ton Fils, Afin qu’Il Te glorifie
Et que selon le pouvoir que Tu lui as donné, Il donne Sa vie.

« Je te prie pour eux,
Je ne te prie pas pour le monde mais pour ceux que Tu m’as donnés car ils t’appartiennent.
Garde-les par le pouvoir de Ton Nom,
Le Nom que Tu m’as donné,
Afin qu’ils soient UN
Comme Toi et moi nous sommes UN. »

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint,
garde mes disciples unis dans ton nom,
le nom que tu m’as donné,
pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.
Quand j’étais avec eux,
je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné.
J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu,
sauf celui qui s’en va à sa perte
de sorte que l’Écriture soit accomplie.
Et maintenant que je viens à toi,
je parle ainsi, dans le monde,
pour qu’ils aient en eux ma joie,
et qu’ils en soient comblés.
Moi, je leur ai donné ta parole,
et le monde les a pris en haine
parce qu’ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi je n’appartiens pas au monde.
Je ne prie pas pour que tu les retires du monde,
mais pour que tu les gardes du Mauvais.
Ils n’appartiennent pas au monde,
de même que moi, je n’appartiens pas au monde.

Sanctifie-les dans la vérité :
ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde,
moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.
Et pour eux je me sanctifie moi-même,
afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

 Méditations et prières partagées

Hier nous étions une petite dizaine à partage sur ce texte. Ce qui suit est le fruit d’un partage organisé en visio conférence. Il n’y a pas les "sachants" et les autres... c’est le fruit de l’Esprit qui nous féconde dans la mesure où nous nous mettons collectivement en écoute de la Parole, le fruit de nos échanges. Les textes qui paraissent parfois sans intérêt, trop compliqués ; s’ouvrent alors sur des joyaux... Chacun s’étonne de voir ce que l’autre comprend, s’étonne de mesurer combien cette Parole finalement parle et parle fort....
Jésus nous avait prévenu : "Si deux ou trois sont réunis en mon nom Je suis là au milieu d’eux."
Vous ne le croyez pas ?... venez et voyez ! Un seul clic sur la page d’accueil... le Samedi à 20h00 frappez et on vous ouvrira...
Une heure en toute simplicité et beaucoup à partager.

Dans cette prière, Jésus reprend plusieurs fois les mêmes mots comme pour imprégner les esprits. Il parle du Nom, le Nom du Père : Le Nom que Dieu lui a donné… c’est assez particulier. Le Nom que Dieu a donné. Le Nom désigne ici celui qu’on ne peut nommer. Dieu lui même. Être Unis dans le Nom. Être unis en présence même de Dieu.
Jésus parle du monde... être dans le monde, mais ne pas être de ce monde, ne pas appartenir au monde, ne pas se laisser envahir par ce monde vers lequel le Père a envoyé Jésus, vers lequel Jésus envoie ses disciples. Ce monde qui rejette la lumière et qui va même jusqu’à haïr ceux qui portent cette lumière.
Jésus parle de sanctification : être sanctifié, être rempli de l’Esprit, être rempli d’une joie qui comble, une joie qui rayonne. Vivre non pas de l’esprit du monde mais de l’Esprit de Dieu.

Dans cette prière on voit la grande tendresse de Jésus pour ses disciples ; Il est baigné lui-même de la tendresse de son Père. Il confie à son Père ceux qu’Il aime. Jésus prie le Père pour que les disciples partagent sa joie.

Dans ce passage de l’évangile de Jean, Jésus nous ouvre sa prière, une prière intime de Jésus à son Père ; on mesure leur grande proximité . C’est cette tendresse qui alimente leur unité. L’unité prend un place importante dans ce texte.

Jésus prie devant ses disciples. Ils en sont les témoins privilégiés !

Jésus confie au Père toute l’attention qu’il a pour ses disciples... Aucun ne s’est perdu… sauf celui qui s’est perdu. Jésus a vécu la trahison de son propre cercle. Il devait être sûr, devait espérer, que cela ne se produirait pas... mais il devait en être ainsi... c’était à prévoir... il ne pouvait pas en être autrement.

C’est troublant… on a l’impression que Judas n’avait pas trop le choix… puisque tout était écrit…. Jésus relit cet évènement dans la foi. L’évangile relit cet évènement avec toute l’expérience de la foi d’Israël. Le combat avec l’esprit du monde est redoutable.

Jésus vit la trahison de Judas comme un drame. Jésus vient dans le monde qui n’est pas un monde facile ; le monde n’a pas accueilli Jésus ; on prend des risques à suivre Jésus
dans notre monde ; il y a un combat entre les ténèbres et la lumière et le mal est omniprésent. Jésus prie pour que ses amis soient préservés de la destruction du mal.
Nous sommes nous aussi invités à prier pour que nos proches puissent être mis à l’écart du mal à prier pour que les gens qu’on aime ne sombrent pas. Prier pour que le mal n’emporte pas ceux que j’aime. Dans le Notre Père, ne demandons nous pas systématiquement au Père de nous délivrer du mal ?

le monde ? dans l’évangile de Jean c’est la création sans Dieu. Jean commence son évangile en plantant le décor : Le Verbe était la lumière, il était auprès de Dieu, il est venu et le monde ne l’a pas accueilli.
Jésus nait dans un monde hostile. D’ailleurs dans les évangiles de l’enfance, les autres évangélistes n’hésitent pas à nous montrer que Jésus à peine né, se trouve dans la tourmente... c’est le massacre des innocents, c’est la fuite en Égypte.

On a une liberté qui vient de Dieu dans un monde hostile. Nous sommes appelés à être dans le monde mais pas à nous laisser diluer dans le monde.

Ce message de Jésus parait ultime.. Jésus prend conscience qu’il embarque ses disciples dans son aventure ; Il confie ses amis à son Père. Il est soucieux de ce qui va leur arriver à cause de lui : face à la mort , le rejet, la solidarité des disciples est mise à l’épreuve.
Jésus alors qu’il sait qu’il va mourir, prie pour les disciples pour qu’ils partagent sa joie ; une joie profonde.
Jésus ici livre à son Père un testament, en lui confiant ses amis

C’est dans la Parole que se trouve la vérité... et pourtant , n’ayant pas encore reçu l’Esprit ils n’ont pas encore la Force de lutter.
Jésus ne s’éternise pas sur ce qui va arriver, lui arriver, il ne se soucie pas de lui. Il est déjà dans l’après… Il se soucie du fait que ses disciples vont devoir assumer sa mission, qu’ils vont se sentir seuls et désemparés.
.
Jésus prie pour ses disciples en leur présence . Il les entraîne dans sa relation au Père. Il s’adresse au Père et non directement aux disciples. Quelle puissance pour les disciples de voir leur maître s’adresser à son Père pour eux, pour chacun de nous. Nous sommes invités à entendre Jésus prier pour nous en notre présence...

Cette prière mériterait d’être plus présente dans notre liturgie, d’être mieux connue et entendue

Seul l’Esprit nous révèle la Vérité ; Cette vérité est source de joie, d’une joie qui comble. Notre foi n’est pas un catalogue de vérités mais bien une source de joie d’une joie communicative, d’une joie à partager. Cette Joie doit rayonner dans le monde et d’autant plus que nous traversons des périodes de combat, des périodes de souffrance.

Quelques prières

Seigneur prie pour moi, aide moi à répandre TA Joie.
Merci pour cette invitation à participer à Ta relation de Tendresse avec le Père ; dans l’Esprit Saint

 Il a changé nos vies....

Il a changé nos vies [Emmanuel]
Svyatoslav RomanovIl a changé nos vies

R. Il a changé nos vies, il a changé nos cœurs,
Il est vivant ! Alléluia. (bis)

1. Jésus a donné sa lumière,
Ne restons pas sous le boisseau :
Brillons, illuminons la terre,
Pour témoigner d’un cœur nouveau.

2. Nous qui marchions dans les ténèbres,
Pour nous s’est levé un grand feu,
Partons pour embraser la terre
En proclamant le jour de Dieu !

3. Jésus nous envoie dans le monde
Pour annoncer la vérité,
Pour enflammer la terre entière
D’un feu nouveau de Sainteté !

4. Jésus a fait de nous des frères
Dans la foi et la charité.
Nous avons un seul Dieu et Père
Dont le pardon nous a sauvés !