Dimanche 11 Avril : La paix soit avec vous !
Article mis en ligne le 11 avril 2021
dernière modification le 12 avril 2021

par Anne-Marie, Béatrice, Christine, Claudine, Luc

« Ce n’est pas en vain que Thomas doutait, qu’il n’admit pas tout de suite Ta Résurrection ;

il fit en sorte que sans conteste elle s’imposât sur la terre à toutes les nations, par son doute, il affermit la foi de tous et nous apprit à dire : « Tu es Seigneur, à Toi louange et haute Gloire, Dieu de nos pères et le nôtre, Tu es béni ! »

Office du dimanche de St Thomas, 7e ode.

 Elle vient de Toi.... entends mon coeur qui bat... toujours avec Toi, je trouverai ma joie

En toi la joie - Yatal

Le texte du chant c’est ici

Sans réserve,
Je Te livre ma joie.
Elle vient de Toi,
Mieux qu’un rêve est ma foi.

Tu as fait qui je suis,
Je viens de Toi,
De ton souffle naît ma vie,
Entends mon cœur qui bat. `

Toujours avec Toi
Je trouverai ma joie,
A jamais et sans regret.
Mystère à la Croix,
Tu as pardonné, tellement aimé,
Ô tu m’as sauvé

Mon Salut, mon Dieu, mon Roi,
Ô Tu es mon or,
Je veux m’attendre à Toi
Et Te célèbre encore.

Vibre, ô Terre,
Et acclame ton Père,
Reconnais qu’Il est Dieu,
Et nous sommes Ses précieux.

Et quand les eaux de nos vies
Troublent nos lendemains,
C’est Ta main qui soutient
Et jamais ne nous fuit !
Toi qui veilles nos sommeils,
N’as d’autre pareil :
Ecoute chanter les Tiens
Avec force et sans fin.

 Thomas, parce que tu m’as vu, tu crois, dit le Seigneur.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

C’était après la mort de Jésus.
Le soir venu, en ce premier jour de la semaine,
alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples
étaient verrouillées par crainte des Juifs,
Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit :
« La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté.
Les disciples furent remplis de joie
en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau :
« La paix soit avec vous !
De même que le Père m’a envoyé,
moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux
et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint.
À qui vous remettrez ses péchés,
ils seront remis ;
à qui vous maintiendrez ses péchés,
ils seront maintenus. »

Or, l’un des Douze, Thomas,
appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau),
n’était pas avec eux quand Jésus était venu.
Les autres disciples lui disaient :
« Nous avons vu le Seigneur ! »
Mais il leur déclara :

« Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous,
si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous,
si je ne mets pas la main dans son côté,
non, je ne croirai pas ! »

Huit jours plus tard,
les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison,
et Thomas était avec eux.
Jésus vient,
alors que les portes étaient verrouillées,
et il était là au milieu d’eux.
Il dit :
« La paix soit avec vous ! »
Puis il dit à Thomas :
« Avance ton doigt ici, et vois mes mains ;
avance ta main, et mets-la dans mon côté :
cesse d’être incrédule,
sois croyant. »
Alors Thomas lui dit :
« Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit :
« Parce que tu m’as vu, tu crois.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il y a encore beaucoup d’autres signes
que Jésus a faits en présence des disciples
et qui ne sont pas écrits dans ce livre.
Mais ceux-là ont été écrits
pour que vous croyiez
que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu,
et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

« Les disciples tardèrent à croire à la Résurrection du Seigneur : n’y voyons pas tant une faiblesse de leur part qu’une assurance pour la fermeté de notre foi. Car c’est bien parce qu’ils doutaient, que la Résurrection leur fut démontrée avec un luxe de preuves à l’appui. Et quand nous lisons ces récits, ne sommes-nous pas affermis par leurs doutes mêmes ?
Marie-Madeleine, si prompte à croire, ne m’a pas été aussi utile que Thomas dans sa lenteur. Celui-ci, parce qu’il doutait, toucha les cicatrices du Crucifié et guérit ainsi, d’avance, le doute qui pourrait aujourd’hui blesser nos cœurs. »

Grégoire le Grand, homélie 29

 Réveille toi Jérusalem

Soleil des nations -

Texte du chant en cliquant ici

Réveille-toi Jérusalem et vois la Vérité : le soleil qui éclaire les nations
C’est Jésus Ressuscité qui redonne la Vie ! Entrez dans l’éternité !
Déployant Ses bras sur les hommes du haut de la croix, Il rassemble l’humanité
De Son cœur jaillit le torrent libérant nos terres desséchées : c’est la source de Vie !
Perçant les ténèbres Il ramène tous nos péchés, Il les porte en haut de la Croix.
Il les brûle dans Son amour, Il épand Sa miséricorde, Il m’a ressuscité.
Ouvrez votre cœur à Son Esprit de Vérité, et quittez vos terres de douleur
Rejetez vos peurs loin de vous, délaissez la nuit pour le jour : entrez dans Sa Lumière !
N’entendez-vous pas ce murmure au fond de vos cœurs ? C’est la voix du Consolateur
Il attend au creux de vos vies, Il est là pour vous jour et nuit. Il vous aime plus que tout !

Réflexions des participants au partage d’évangile :

C’est encore le premier jour de la semaine…. Et c’est encore le soir…
Les disciples ont la trouille… ils sont enfermés.
Ils sont orphelins. L’absence de Jésus pèse.
les disciples se sentent orphelins et se posent des questions
Dès que Jésus arrive… il rassure, il apaise…
Il entre comment ? Le texte dit que la pièce est verrouillée…
Jésus arrive… d’où ?… le texte ne s’en inquiète pas. Il est là au milieu d’eux.
je comprends Thomas qui est dubitatif
Jésus dit trois fois : la paix soit avec vous.
Pour montrer qui il est… il montre ses plaies.
Jésus anticipe qu’il pourrait ne pas être reconnu ; son apparence est peut être différente
Thomas a eu de la chance… nous on ne peut pas mettre nos mains dans ses plaies.
Jésus parle de signes ; il faut réfléchir aux signes qui sont perçus maintenant
Est-on à l’écoute des signes qui nous sont donnés ?
Quand on est plusieurs c’est plus facile de les discerner…
Jésus souffle sur eux… ;ils sont à nouveau envoyés en mission.
Les disciples reçoivent déjà l’Esprit Saint. Ce texte est le dernier passage de l’évangile de St Jean : c’est la Pentecôte johannique . Les disciples vont devoir sortir pour évangéliser.
Est ce que Jésus revient pour Thomas ?
Thomas n’est pas présent au moment de la première rencontre et Thomas va rencontrer le Christ et lui parler.
Sans l’Esprit Saint ils seraient restés isolés…
Les disciples passent d’un sentiment de peur à la joie.
Thomas veut toucher les plaies….Il a besoin de preuves matérielles.
Jésus ne s’énerve pas de ces demandes et prend Thomas au mot
Le texte ne dit pas que Thomas touche effectivement jésus…et lorsque Jésus lui parle… il lui adresse une parole de foi.
Thomas… un jumeau… mais un jumeau de qui…. serait-ce le notre ?
Dans la figure de Thomas on retrouve ceux qui ont vu et ceux qui n’ont pas vu ; nous, on s’inscrit dans la dynamique qui est présentée ici.
Jésus adresse à Thomas une parole personnelle
C’est Thomas qui a une parole très profonde, c’est le seul dans le texte. Thomas dit "mon" Seigneur et pas" le" Seigneur comme le disent les autres disciples.
On est invité à vivre la démarche de Thomas, il a une démarche de foi très profonde .

La foi c’est une rencontre particulière avec Jésus Ressuscité, une profession, un acte de foi qui passe par un questionnement.
Thomas rencontre le Jésus Ressuscité et fait un acte de foi qui bouleverse.
Heureux ceux qui croiront sans avoir vu !
Thomas veut "toucher" et Jésus lui propose de "voir" concrètement.
Qu’est-ce que cela veut dire ?… mettre la main dans son côté ?
Il y a une progression… entre : mettre son doigt, avancer sa main.
Thomas exprime aussi le doute sur le récit des disciples , il ne croit pas tout de suite à ce qui lui est rapporté..il lui faut des preuves
La réponse de Jésus est sous forme impérative… un ordre : cesse d’être incrédule… soit croyant…
Pas cap, Thomas !!
Jésus est-il passé à travers les murs ?
L’idée d’un corps glorieux… ce n’est pas totalement immatériel… puisqu’on peut le toucher…
Idée… la réalité de la foi. Un concret…qui se donne à voir…
Ce texte est donné aux communautés pour être interpellé ; les évangiles ne sont pas là pour nous raconter des histoires mais pour nous bousculer.
Ce texte nous renvoie au doute : comment pouvons nous croire aujourd’hui alors que les disciples eux-mêmes ne croient pas forcément ?
Jean focalise sur une rencontre et une exigence de Thomas et nous avons, nous aussi ,envie de dire ce que dit Thomas. Thomas ne veut pas croire à une idée . Pour lui la Foi c’est la vie avec Jésus et il veut s’assurer que c’est bien le Jésus en qui il peut croire qui est là.
C’est bien le Crucifié que Thomas rencontre, Celui que Dieu a relevé d’entre les morts. Il y a un condensé du Credo dans cet évangile et la Passion du Christ est très présente
C’est important de distinguer la rumeur de la Crucifixion et la réalité.
Cet épisode nous permet de distinguer ce qui s’est vraiment passé d’ une rumeur de l’époque.
Qu’est ce que veulent dire pour moi les paroles de Thomas ?
Jésus accepterait d’être touché par Thomas. (Dans un autre texte, il refuse d’être touché et approché par Marie-Madeleine.)
On retrouve 3 fois la phrase de Jésus "la Paix soit avec vous"
Les récits après la Résurrection sont très subtils : ainsi les disciples d’Emmaüs qui reconnaissent Jésus à la manière dont Jésus rompt le pain. Notion de Présence et de Joie dans un collectif : les disciples sont rassemblés.
On est aussi enfermés en cette période de "confinement" mais Jésus est au milieu de nous dans notre rencontre virtuelle .Sa présence, elle, n’est pas virtuelle . Heureux sommes nous de croire sans avoir vu ! Cette parole est une parole réconfortante. La crédulité de Thomas nous rassure aussi dans notre propre chemin de foi parfois semé de doutes…
On peut être réconforté par l’image de Thomas l’incrédule plus que par Marie-Madeleine qui croit plus rapidement.
"Crédulité, incrédulité"… concerne quelque chose d’ un peu superficiel. Jésus demande d’aller plus loin… d’être croyant !
La réponse de Thomas va plus loin que les paroles prononcées avant la mort de Jésus : "Mon Seigneur et mon Dieu" qui est la fin de l’évangile de Jean. C’est un véritable acte de Foi.
Pour beaucoup de ceux qui le suivaient la mort de Jésus était la fin d’un rêve. Là on voit que Thomas croit en Jésus qui est passé par la mort. C’est une invitation à aller plus loin que le doute ; Jésus vient nous provoquer individuellement, personnellement.
Jésus affiche la continuité de son Père en envoyant les disciples en mission Il dit que l’autorité qui était la sienne, il la confie aux disciples ; c’est à la fois un pouvoir énorme et une responsabilité .

Prière de participants

Seigneur viens nous rejoindre là où nous sommes et entends ce qui vient du fond de notre cœur. Un appel pour avancer.
Merci Jésus d’être venu rejoindre Thomas … et à travers lui nous, aujourd’hui.
Seigneur aide nous à garder la paix, Ta paix parmi nous.

Oui, heureux sommes nous d’avoir reçu cette foi dans le Christ
Ressuscité ! Don et joie mais aussi responsabilité d’en être témoin dans
notre vie de chaque jour pour "donner envie" et non repousser.
Que Son Esprit et Sa Paix nous habitent pour la partager.

Misericordias domini in aeternum cantabo