Dimanche 24 Janvier : Venez à ma suite, je vous ferai devenir pécheurs d’hommes
Article mis en ligne le 23 janvier 2021

par Anne-Marie, Béatrice, Christine, Claudine, Luc

Texte du chant

Que vive mon âme à Te louer
Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route,
Ta Parole Seigneur, (bis)

1- Heureux ceux qui marchent dans tes voies Seigneur !
De tout mon cœur je veux garder ta parole,
Ne me délaisse pas, Dieu de ma joie !

2- Heureux ceux qui veulent faire ta volonté,
je cours sans peur sur la voie de tes préceptes
et mes lèvres publient ta vérité.

3- Heureux ceux qui suivent tes commandements !
Oui, plus que l’or, que l’or fin, j’aime ta loi ;
Plus douce que le miel est ta promesse.

4- Heureux ceux qui méditent sur la Sagesse !
Vivifie-moi, apprends moi tes volontés ;
Dès l’aube, de ta joie Tu m’as comblé.

 Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Appel des disciples, miniature. Monastère d’En Calcat

Après l’arrestation de Jean le Baptiste,
Jésus partit pour la Galilée
proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait :
« Les temps sont accomplis :
le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Passant le long de la mer de Galilée,
Jésus vit Simon et André, le frère de Simon,
en train de jeter les filets dans la mer,
car c’étaient des pêcheurs.
Il leur dit :
« Venez à ma suite.
Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets,
ils le suivirent.

Jésus avança un peu
et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean,
qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
Aussitôt, Jésus les appela.
Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers,
ils partirent à sa suite.

 « LES TEMPS SONT ACCOMPLIS ». Méditation du Père Pierre Willermoz

Déjà en germe du temps de Ninive, ville païenne qui se convertit au Royaume de Dieu,
Jésus inaugure ce temps nouveau en Galilée, pays méprisé « duquel rien ne peut sortir de bon ».

L’Évangile, cette Bonne Nouvelle est destinée à tous les hommes sans exception.

*Pour L’annoncer, Jésus appelle ses apôtres qui « aussitôt », quittent leur travail et leur père.
Ils doivent devenir « pêcheurs d’hommes ». Ils suivent Jésus pour être au service des autres pour les sortir des eaux du mal, du péché, de la mort.

A la suite des apôtres, nous sommes appelés par le Christ.
Notre vocation est d’être signe que Dieu aime tout le monde.
Que l’Esprit élargisse nos cœurs, loin des Jugements tout faits, du mépris pour certains ;
Que nous parvenions à sortir de nos enfermements sur nous-mêmes, sur le groupe de personnes qui partagent nos idées, nos manières d’exister…….

*Les apôtres quittent aussi tôt leur barque.
Que cette disponibilité nous habite. Disponibilité pour reconnaître et entendre les appels de Jésus.
Disponibilité pour répondre en se mettant au service de la Parole et de nos frères en humanité.

*Être pêcheurs d’hommes, qu’est-ce que cela veut dire ?
Du temps de Jésus, les lacs représentaient les forces du mal, certains amis des pêcheurs
avaient été emportés par des tempêtes, et la crainte étaient forte face aux fonds marins.
Nous sommes appelés à sortir ceux qui nous entourent de ce qui les écrase.
Donner confiance, partager nos biens, notre temps, notre Espérance…
Beaucoup d’occasions se présentent à nous.

Pour faire avancer le Royaume, Jésus compte sur nous. Il ne cesse de nous appeler.
Que l’Esprit nous donne de répondre avec empressement sans chercher de fausses excuses.

 LA VOIX DU SEIGNEUR M’APPELLE - Sebastian Demrey et Andrée Grise

La voix du Seigneur m’appelle - Demrey-Lahaie

Jusqu’au bout, je veux Te suivre
Coûte que coûte je veux Te suivre.

Texte du chant : cliquer ici

La voix du Seigneur m’appelle :
« Prends ta croix, viens suis-moi ! « 
Je réponds « Sauveur fidèle,
Me voici, je suis à Toi. »

Refrain :
Jusqu’au bout, je veux Te suivre
Dans les bons, les mauvais jours
A Toi pour mourir et vivre
A Toi, Jésus, pour toujours.

Jésus donne grâce et gloire
Pour le suivre pas à pas.
Avec Lui, joie et victoire
Paix et bonheur ici-bas !

Jusqu’au bout, je veux Te suivre
Coûte que coûte je veux Te suivre.