Dimanche 10 Janvier : celui-ci est mon fils bien-aimé
Article mis en ligne le 10 janvier 2021

par Anne-Marie, Béatrice, Christine, Claudine, Luc

Icone du Baptême du Christ

Totus Tuus - Le baptême du Christ

 Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 7-11)

«  Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie  »

En ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne
de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je
vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit
Saint. »
En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut
baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant
de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui
comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es
mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »

Appelés enfants de Dieu

Texte du Chant

Appelés enfants de Dieu

R. Béni soit Dieu le Père de Jésus le Seigneur,
Par son Fils bien-aimé, il nous a tout donné.
Comme il est grand l’amour dont il nous a comblés
Pour que nous soyons appelés "Enfants de Dieu ".

1. Père saint, Dieu vivant et vrai,
Tu étais avant tous les siècles.
Tu demeures éternellement,
Lumière au-delà de toute lumière.

2. Dieu très grand, source de la vie,
Tu as fait l’homme à ton image.
Tu lui as confié l’univers
Pour qu’en te servant, il règne sur terre.

3. Dieu très bon, Père plein d’amour,
Nous étions perdus loin de toi.
Tu es venu nous rechercher
Tu nous as montré ta fidélité.

4. En ces temps qui sont les derniers,
En ton Fils, tu as tout donné.
Il a pris notre humanité
Pour que nous soyons tes fils bien-aimés.

5. Pour que nos vies soient tout à lui,
Il nous a envoyé l’Esprit.
Il demeure en chacun de nous ;
Soyons les témoins du Règne qui vient !

 Pour préparer la semaine de l’unité qui arrive

Se laisser entraîner par le chant liturgique
Mieux comprendre cette représentation iconographique

Lorsque le chant et l’image nous aident à méditer ce mystère.

Monastère de l’Emmanuel (Chants du monastère de Minsk)