Paroles de nos crèches
Article mis en ligne le 28 novembre 2020
dernière modification le 12 décembre 2020

par Anne-Marie, Béatrice, Christine, Claudine, Luc Baumstark

JPEG

 Le merveilleux signe de la crèche

Pour entrer dans ce temps de l’avent, le pape François nous propose une méditation :

“... En contemplant la scène de Noël, nous sommes invités à nous mettre spirituellement en chemin, attirés par l’humilité de Celui qui s’est fait homme pour rencontrer chaque homme. Et, nous découvrons qu’Il nous aime jusqu’au point de s’unir à nous, pour que nous aussi nous puissions nous unir à Lui.”

Lettre apostolique admirabile Signum, Donné à Greccio, au Sanctuaire de la crèche, le 1er décembre 2019, la septième année de son Pontificat.

Pour lire la suite

 Histoire de la crèche

Dans la religion chrétienne, la crèche de Noël est une mise en scène de la Nativité, c’est-à-dire de la naissance de Jésus telle qu’elle est racontée dans les évangiles.

Dans la religion chrétienne, la crèche de Noël est une mise en scène de la Nativité, c’est-à-dire de la naissance de Jésus telle qu’elle est racontée dans les évangiles : lire la suite en cliquant.

Dans l’évangile selon saint Luc, Jésus est né dans une étable et a été déposé à sa naissance dans une mangeoire ou cripia en latin. C’est ce mot latin qui est à l’origine du mot "crèche". Par extension, la crèche désigne aujourd’hui l’étable tout entière et les personnages qui y sont rassemblés.

La tradition de la crèche de Noël telle que nous la connaissons aurait été instaurée par Saint François d’Assise au début du XIIIe siècle. En 1223, François d’Assise organisa une crèche vivante dans son église à Grecchio, en Italie, avant de célébrer la messe de Noël.

Les personnages (l’enfant Jésus couché dans une mangeoire, Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers et les paysans) étaient joués par des habitants du village et les animaux étaient réels. Cette coutume s’est ensuite répandue dans toute l’Italie, avant de gagner une grande partie de l’Europe. Peu à peu, les crèches vivantes ont été remplacées par des crèches de figurines.

Les premières crèches de figurines ont fait leur apparition au XVIe siècle. Ce sont les Jésuites qui ont introduit dans les églises les plus anciennes crèches connues.

En France, l’interdiction de représenter en public des scènes religieuses, pendant la Révolution, a favorisé le développement des crèches dans les maisons. Les petites figurines étaient alors en verre filé de Nevers, en porcelaine, en cire, en bois sculpté ou même en mie de pain.

A partir du XIXe siècle, la Crèche provençale avec ses célèbres santons de Provence devient très populaire. Ces santons représentent non seulement les personnages de la Nativité mais aussi tous les métiers de l’époque en costume local.

De nos jours, la tradition des crèches s’est répandue dans le monde entier, jusqu’en Asie, en Afrique et en Amérique Latine…

Il est d’usage d’installer la crèche de Noël soit le premier dimanche de l’Avent, soit pour la Saint Nicolas (le 6 décembre), le dernier dimanche avant Noël.

La tradition chrétienne veut que la crèche reste dans les maisons jusqu’au 2 février, date de la présentation de Jésus au Temple.

La coutume veut aussi que l’on dépose l’enfant Jésus dans la crèche dans la nuit du 24 au 25 décembre, après les douze coups de minuit.

Il est fréquent de placer une étoile au sommet de la crèche en référence à l’étoile qui a guidé les Rois mages jusqu’à l’Enfant Jésus. Certaines personnes placent les Rois mages dans la crèche le jour de l’Epiphanie (le 6 janvier) et d’autres les approchent chaque jour un peu plus de la crèche.

On place généralement l’enfant Jésus au centre de la scène, encadré par Marie et Joseph. Ils sont accompagnés d’un âne, ayant transporté Marie enceinte et d’un bœuf qui, selon la tradition, aurait réchauffé le nouveau-né de son souffle. On place également autour de la crèche des bergers avec leurs agneaux, puisque c’est à eux que la nouvelle de la naissance du Christ aurait été annoncée en premier.

 Les crèches de notre Communauté des églises jusque dans nos foyers

Cette année les enfants sont invités à préparer la venue du Sauveur dans plusieurs articles que propose Virginie dans " chemin avec les enfants" et pour les accompagner nous vous proposons de partager des moments drôles , émouvants , familiaux, personnels , liés à une crèche qui a marqué vos souvenirs .

Nous vous invitons écrire vos témoignages à la fin de cet article et envoyer vos photos sur le site de la Paroisse ou à Anne-Marie Simon
( mamgoz.anne@gmail.com ) pour qu’elles apparaissent sur ce site.

  Et pour rire un peu


CRÈCHE de NOËL 2020
Protocole d’installation ....

1 - Un maximum de 4 bergers seront autorisés dans la crèche.
Tous devront porter le masque et respecter la distanciation sociale.
2 - Joseph, Marie et l’Enfant Jésus pourront rester ensemble,
vu qu’ils font partie d’une même bulle familiale.
3 - L’âne et le bœuf devront détenir un certificat de
non-contamination, délivré par l’AFSCA.
4 - Les Rois Mages seront tenus à une quarantaine de 15 jours, qu’ils
disposent ou non d’un test Covid négatif, vu qu’ils viennent de
l’extérieur de l’espace Schengen.
5 - La paille, la mousse, les branches de sapin et autres décorations
seront désinfectés à l’alcool.
6 - L’ange survolant la crèche ne sera pas autorisé, en raison de
l’effet aérosol produit par le battement de ses ailes.
7 - Le chœur sera restreint à un seul participant, en raison du risque
de contamination.
8 - Aucun berger ne sera âgé de 65 ans ou plus, catégorie à risque.
9 - Tous les participants non essentiels (romains, pêcheurs, ...) sont
interdits.
10 - Pilate expliquera à tous les participants autorisés comment se
laver les mains.

Les crèches de nos villages et du monde :
L’an dernier une exposition de crèches a eu lieu à Pollionnay lors de la Foire annuelle.
Y était exposée une magnifique crèche de plus de 1000 santons qui est visible cette année au domicile de Mr et MMe Reynier à St Maurice sur Dargoire du 8/12 au 31/01 sur rendez vous au 0478815385.
Passionnés de crèches , ils nous ont aussi confié des crèches du monde qui vont illustrer notre marche de l’Avent

Crèche de l'Ousbekistan

Venez divin Messie