La parabole des talents Dimanche 15 Novembre
Article mis en ligne le 13 novembre 2020
dernière modification le 14 novembre 2020

par Anne-Marie, Béatrice, Christine, Claudine, Luc
« Tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup » (Mt 25, 14-30)

Vitrail Talents Eglise St Mary abbé de Kensington High Street Londres.

Avec les jeunes de l’aumônerie Faidherbe de Lille , laissons nous entraîner dans la joie du Père

Hugues FANTINO - Mille et un talents -

Texte du chant : MARCHER DANS LA LUMIÈRE

MARCHER DANS LA LUMIÈRE
ENTRER DANS LA JOIE DU PÈRE
LE CŒUR EN BANDOULIÈRE
ALLER PAR TOUTE LA TERRE
DE MILLE ET UN TALENTS
SEMER L’ÉVANGILE AU VENT
SERVITEURS DE DIEU FIDÈLES ET BONS
LE SEIGNEUR NOUS APPELLE
SERVITEURS DE DIEU BONS ET FIDÈLES
AU BEL OUVRAGE DE SA CRÉATION

1. Seigneur, tu m’as donné, trésor insoupçonné
Tant de richesses à partager
Jésus tu m’as choisi pour être ton ami
Ami aujourd’hui pour la vie.
La la la la la la la la…

2. Seigneur, tu m’as remis, boostés par ton Esprit
Des talents pour qu’ils fructifient
C’est ma joie, mon bonheur d’être ton serviteur
Je veux y mettre tout mon cœur.
La la la la la la la la…

3. Seigneur tu nous as dit qu’il est bien grand celui
Qui se fera le plus petit
Ô Père, quel talent, d’être ton enfant
Et de t’aimer fidèlement.
La la la la la la la la…

 Evangile du jour

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples cette parabole :
« C’est comme un homme qui partait en voyage :
il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
À l’un il remit une somme de cinq talents,
à un autre deux talents,
au troisième un seul talent,
à chacun selon ses capacités.
Puis il partit.

Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents
s’en alla pour les faire valoir
et en gagna cinq autres.
De même, celui qui avait reçu deux talents
en gagna deux autres.
Mais celui qui n’en avait reçu qu’un
alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.

Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint
et il leur demanda des comptes.
Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha,
présenta cinq autres talents
et dit :
‘Seigneur,
tu m’as confié cinq talents ;
voilà, j’en ai gagné cinq autres.’
Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ;
voilà, j’en ai gagné deux autres.’
Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’

Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur,
je savais que tu es un homme dur :
tu moissonnes là où tu n’as pas semé,
tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.
Le voici. Tu as ce qui t’appartient.’
Son maître lui répliqua :
‘Serviteur mauvais et paresseux,
tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé,
que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
Alors, il fallait placer mon argent à la banque ;
et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
Enlevez-lui donc son talent
et donnez-le à celui qui en a dix.
À celui qui a, on donnera encore,
et il sera dans l’abondance ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
Quant à ce serviteur bon à rien,
jetez-le dans les ténèbres extérieures ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !’ »

TEXTE de MEDITATION

Le Royaume
Le maître me l’a donné
L’ai-je reçu ? Véritablement reçu ?
Vais-je l’enterrer ?
Vais-je m’enterrer ?
Aurais-je le courage de le faire fructifier ?
Le maître me l’a donné
La vie est un cadeau
Suis-je entré dans la confiance ?
Confiance en celui qui est absolument fiable
Parce qu’il est ce qu’il dit être
Le maître me l’a donné
La vie est un combat
Epreuve de vérité
Suis-je le serviteur fidèle ?
J’entre dans l’endurance
Fidélité à vivre et à inventer
Le maître me l’a donné
La vie est promesse
Aurais-je la patience ?
Celle d’un monde à venir
Le maître me l’a donné
La Vie est sagesse
Oserais-je vivre en ce monde
comme dans un autre monde ?
Comme si j’appartenais à un autre monde
Un monde où le maître est « le donnant »
Un monde où la grâce abonde
Où la grâce seule suffit
Sur ma route, sur mes chemins d’errance,
j’ai besoin de ta sagesse,
pacifiante, douce, compréhensive, indulgente
Le maître me l’a donné

Méditation inspirée par le livre « Croire en un monde à venir » Dominique Collin fidélité Mars 2020

 Un Quiz en famille.... !

Cliquez ici pour répondre au Quiz

 Message de Pierre Willermoz

Merci Seigneur, Tu nous fais confiance.
Tu nous laisses libres, chacun avec nos talents,
de faire grandir ton royaume d’amour et de service.
Tu ne veux pas le faire à notre place.
Tu ne désires pas nous faire peur, nous punir !
Tu attends simplement que nous répondions à ton amour.
Les fruits de ton royaume sont sources de Joie.

En ce jour consacré aux pauvres,
conscient, Seigneur, de tous les talents que tu m’as confiés,
tu m’appelles à les servir.
Quel regard je porte sur eux ?
Quelle fraternité suis-je capable de vivre ?
Quel partage de temps, d’amitié, de biens matériels,
de confiance puis-je donner ?

Donne-moi d’accueillir ton Esprit.
Avec sa force je pourrais mettre mes talents
au service de ton royaume et partager ta Joie.


Et toi que fais-tu des talents qu’Il t’a donnés ?

 Le banquet de la parole : une parole à partager

Laissons nous bousculer, interroger par la Parole !
Partageons et avançons tous ensemble !
L’espace ouvert sous cet article est ouvert à chacun. Il suffit de laisser votre message en répondant ici.