Souffle de l’Amour, Esprit de Dieu
Article mis en ligne le 30 mai 2020

par Anne-Marie, Béatrice, Cécile Marcaud, Christine, Claudine, Luc Baumstark

 Vous recevrez la force de l’esprit

GLORIOUS - Vous recevrez une force

paroles du chant

Vous recevrez une force
Celle de l’Esprit Saint
Vous deviendrez des apôtres
En son nom élevez les mains
En son nom élevez les mains

Viens Saint Esprit embraser les nations
Viens Saint Esprit sur cette génération
Viens Saint Esprit embraser les nations
Viens Saint Esprit sur cette génération

Vous partirez sur les routes
Proclamer "Jésus est la vie"
Et vous n’aurez aucun doute
Embrasés par le Saint Esprit
Embrasés par le Saint Esprit

[Refrain 3x]
Viens Saint Esprit embraser les nations
Viens Saint Esprit sur cette génération
Viens Saint Esprit embraser les nations
Viens Saint Esprit sur cette génération

Lecture du livre des Actes des Apôtres

Livre des Actes des Apôtres

Quand arriva le jour de la Pentecôte,
au terme des cinquante jours après Pâques,
ils se trouvaient réunis tous ensemble.
Soudain un bruit survint du ciel
comme un violent coup de vent :
la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière.
Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu,
qui se partageaient,
et il s’en posa une sur chacun d’eux.
Tous furent remplis d’Esprit Saint :
ils se mirent à parler en d’autres langues,
et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.

Or, il y avait, résidant à Jérusalem,
des Juifs religieux,
venant de toutes les nations sous le ciel.
Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait,
ils se rassemblèrent en foule.
Ils étaient en pleine confusion
parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte
ceux qui parlaient.
Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient :
« Ces gens qui parlent
ne sont-ils pas tous Galiléens ?
Comment se fait-il que chacun de nous les entende
dans son propre dialecte, sa langue maternelle ?
Parthes, Mèdes et Élamites,
habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce,
de la province du Pont et de celle d’Asie,
de la Phrygie et de la Pamphylie,
de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène,
Romains de passage,
Juifs de naissance et convertis,
Crétois et Arabes,
tous nous les entendons
parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

PSAUME 103

O Seigneur, envoie ton Esprit, qu’il renouvelle la face de la terre

Evangile : La paix soit avec vous !

Jésus souffla sur eux...

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

C’était après la mort de Jésus ;
le soir venu, en ce premier jour de la semaine,
alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples
étaient verrouillées par crainte des Juifs,
Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit :
« La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté.
Les disciples furent remplis de joie
en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau :
« La paix soit avec vous !
De même que le Père m’a envoyé,
moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux
et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint.
À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ;
à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

 Méditations et prières

Esprit Saint, Toi qui fais toutes choses nouvelles, aide moi à ne pas recommencer comme avant, à me réinventer, malgré et avec mes faiblesses, dans mes incertitudes et sur mes chemins de traverse. Eclaire mes choix, ouvre moi un chemin. Assure moi.
Marie-Ange

Deux mots me frappent dans ce texte : verrouillées et paix.
Verrouillées souvent sont les portes de notre cœur, attirés par nos mirages de bonheur pour l’avoir plus que pour l’être, pour le moi plus que pour l’Autre, pour le pouvoir plus que pour la paix. L’Esprit de Jésus Réssuscité pourra-t-il, sans notre adhésion, franchir les portes verrouillées de notre coeur ?
Puisse l’Esprit franchir ces barrières que nous déplorons (ou entretenons) comme infranchissables à notre grand désespoir !
Où es-tu, Seigneur ? Très vite, nous nous rendons compte, comme St Augustin : « Tu étais déjà là ; c’est moi qui n’étais pas là ! »
Louis

Seigneur Jésus, tu m’as pris, il y a longtemps, et je t’ai dit oui. Et je ne cesse de reprendre mon oui, puis de m’appuyer à nouveau sur ce oui en Te cherchant, dans Ton incarnation, dans le témoignage de l’Evangile. Comment , quand Te chercher autrement, te trouver pour être uni à Toi ? Tu es là, au milieu de mes reniements et de mes retours. Tu es là. Tu prépares ma vie pour que je puisse Te la donner, la donner...Il se fait tard, reste avec moi, reste avec nous...Amen
Bernard


Texte de Jean déjà lu, mais ce soir il a particulièrement résonner avec un parallèle entre nos situations et celle des apôtres.
Ils sont confinés par peur d’être attaqués, le Christ leur apparait et leur redonne joie et espoir, les envoie en mission avec le don de l’Esprit Saint. Pour eux depuis c e moment rien ne sera plus comme avant. Le Messie qu’ils attendaient prince guerrier vainqueur ne sera pas, mais au contraire un ami qui marche avec
Et notre situation confinés par peur d’être attaqué par un méchant virus, une reprise qui nous donne espoir, une rencontre tant attendue du Christ, ensemble. Mais pour quel envoi en Mission, pour quels changements dans nos attentes et nos comportements ? Est-ce que cela sera aussi radical que pour les apôtres ? Par l’Esprit nous devrions être capables de nouveautés, de devenir libres parce que non liés à un passé : « Voici que je fais toutes choses nouvelles »

Seigneur permet que cette phase de reprise après le confinement forcé par la peur du virus, qui nous a séparé de nos frères nous amène à rebondir ensemble vers de l’inédit, du nouveau. Vers quel lieu de renouveau veux-tu m’envoyer en mission Seigneur ? Donne moi de le percevoir avec le secours de ton Esprit.
Merci Seigneur pour cette reprise de la prière commune. Que ton Esprit donne à notre communauté un entrain nouveau. Amen Bernard

Tu es là, Seigneur Jésus, au cœur de nos vies. Tu nous dis ce soir : « La paix soit avec vous ! » Tu te fais reconnaître, crucifié et vivant : tu as vaincu toutes les puissances de mort par le don de ta vie qui offre le pardon à tout homme pécheur.
Seigneur Jésus, telle que je suis, pécheur et pardonnée, souffle sur moi ton Esprit pour vivre de ta vie, partager ton amour, au service de ceux que je rencontre. AMEN.

Pour aller plus loin et mieux comprendre l’évangile

 viens Saint Esprit, Feu éternel, embrase nous

Buissons ardents
Saint-Esprit (voici mon coeur)

Viens, Saint Esprit, descend sur nous

Viens Saint-Esprit viens
Ouvre le Ciel descends sur nous
Viens Saint-Esprit viens
Feu éternel embrase nous
Viens Saint-Esprit viens
Touche la terre descends sur nous
Viens Saint-Esprit viens
Amour du Père embrase nous

Sois le feu qui me guérit
Sois l’Amour qui me bénit
Voici mon cœur, voici mon cœur
Viens déverser Ta tendresse
Au milieu de mes faiblesses
Je n’ai plus peur Je n’ai plus peur

Viens Saint-Esprit viens
Fends l’atmosphère descends sur nous
Viens Saint-Esprit viens
De Ta lumière envahit-nous

Une pluie de guérisons
Pour notre génération
Voici nos cœurs, Voici nos cœurs
Dans l’onction de Ton Esprit
Dans l’amour qui m’envahit
Je n’ai plus peur Je n’ai plus peur

 Quand la nature se mêle à l’art pour glorifier l’Esprit Saint

 <br width='400' height='267' />  <br width='202' height='250' />  <br width='400' height='257' />  <br width='310' height='163' />  <br width='400' height='403' />  <br width='200' height='265' />  <br width='400' height='236' />  <br width='400' height='187' />  <br width='188' height='269' />  <br width='400' height='267' />  <br width='400' height='246' />

 Avec Bernadette de Lourdes, prions Marie

MP3 - 3.3 Mo
Madame

Madame

Madame,
Vous qui m’avez choisie un jour
Pour répandre vos mots d’amour
Vous qui un jour m’avez élue
Je vous bénis, je vous salue

Madame,
Vous qui faites de votre mieux
Fille de Paix, mère de Dieu
Vous qui donnez aux dépourvus,
Je vous bénis, je vous salue.

Madame,
Dont le cœur brûle comme une flamme
Avec l’amour pour oriflamme
Sauvez leurs corps
Sauvez leurs âmes

Madame
Vous qui entendez les prières
De tous les pêcheurs sur la Terre
Vous notre sœur,
Vous notre mère,
Emplissez nous de la lumière

Madame,
Vous qui avez donné l’enfant,
Le fruit parfait de votre sang
Pour les humains faibles et nus
Je vous bénis, je vous salue.

Madame,
Vous qui apportez à ce monde
Des feux de joie qui vous inondent
Vous qui nous aimez tant et plus
Je vous bénis, je vous salue


Lorsque les artistes arrivent à nous faire saisir tout au bout de leurs talents les mystères de la présence de Dieu dans nos vies. Si vous regardez ce reportage attendez vous à être touchés par l’Esprit lui même.... A vous de voir.... Cliquer ici et ouvrez vos oreilles...