Le confinement

Retour sur cette période particulière de Michel Pocachard qui est coordinateur, à Pollionnay.

Article mis en ligne le 25 mai 2020

par Claudine Curtil

Le confinement

Qui aurait pensé qu’on vive cela un jour !
En fait, le « confinement paroissial » a commencé le dimanche avant le confinement général, avec l’annonce du premier ministre concernant l’arrêt des cultes. Ce dimanche matin-là, une seule paroissienne n’avait pas eu l’info et était venue à l’église. Faute de messe, nous avons chanté un « je Vous Salue Marie », et un « Notre Père » ensemble, et depuis, plus de regroupement.
Même si j’ai continué d’aller à l’église toutes les semaines, le fait de s’y retrouver seul, m’a mis en évidence que vivre sa foi en communauté est très important, c’est ce que me faisait aussi remarquer une paroissienne.
Il est vrai aussi que ce temps d’isolement social a permis de prendre plus de temps pour s’interroger sur les valeurs essentielles de la vie, pour prier et se confier au Seigneur. D’ailleurs, il faudrait malgré le déconfinement, ne pas retomber trop rapidement dans la routine, mais profiter de ce que cette période nous aura enseigné.
Heureusement, le téléphone a permis de garder du lien et de prendre des nouvelles des uns et des autres, et faute de se voir le dimanche, d’envoyer un petit SMS avant la messe du dimanche pour rappeler notre union de prières.
On ne peut qu’avoir beaucoup de reconnaissance envers tous ceux qui ont donné de leur temps pendant cette période :
Tout d’abord merci à Lino, qui tous les jours, maintient une bougie allumée. C’est lui aussi qui a la charge de faire retentir les cloches de l’église chaque semaine.
Un grand merci aussi à ceux qui ont construit le site « chez soi, mais pas seul » et ceux qui ont mis en place les messes retransmises sur YouTube. Les premières messes télévisées des premiers dimanches de confinement étaient très belles certes, mais quelle joie le Jeudi Saint de revoir pour la première fois nos chers Prêtres !
Bravo à tous pour votre investissement.
Aussi bien sur le site que par les messes, le fait d’entendre des voix et de voir des visages connus renforce l’esprit de communauté qui manque beaucoup.
Espérons que nous puissions bientôt nous retrouver ensemble pour à nouveau participer à la messe, ce sera une joie immense ! même si ce ne sera sans doute pas complètement comme avant, car il faudra garder des distances, mais ce sera malgré tout mieux que devant son écran…

Au plaisir de se retrouver,
Bien fraternellement
Michel Pocachard