Votre joie, personne ne vous l’enlèvera
Article mis en ligne le 22 mai 2020

par Luc

Vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie.
Nous voilà au lendemain de la fête de l’ascension, dans l’attente d’une promesse. Le Christ encore aujourd’hui nous redit que notre peine va se changer en joie.

Evangile

Texte de l’évangile


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Amen, amen, je vous le dis :
vous allez pleurer et vous lamenter,
tandis que le monde se réjouira ;
vous serez dans la peine,
mais votre peine se changera en joie.
La femme qui enfante est dans la peine
parce que son heure est arrivée.
Mais, quand l’enfant est né,
elle ne se souvient plus de sa souffrance,
tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde.
Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine,
mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ;
et votre joie, personne ne vous l’enlèvera.
En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. »

Seigneur tu nous dit pas de ne pas pleurer, de ne pas récriminer parfois contre toi et le ciel, tu ne nies pas nos peines mais tu nous dis que nos pleurs vont se transformer en joie, tu nous dit que de nos pleurs va naitre une joie, une joie profonde, une joie, que personne ne pourra nous enlever. Pas une joie éphémère, pas un soulagement de quelques instants produit par un médicament ou un divertissement du moment, pas une joie surfaite qui se construit sur un déni des difficultés qui nous pèsent, des échecs et des amours blessés noyés dans l’ivresse, non une joie profonde. Tel un sentiment après l’orage de voir la vie renaître et les oiseaux imperturbables qui reprennent leur chant, telle l’odeur de la végétation qui respire enfin sortant d’un grand bain après avoir transpirée. En nous invitant à méditer sur les souffrances de la femme qui enfante et qui se réjouit du moment où un cri se fait entendre et manifeste le surgissement de la vie, tu nous invite à mesurer qu’avec ta mort et ta résurrection, tu as ouvert en chacun de nous l’espace où un être nouveau est en train de naître. La joie qui est la présence même de l’Esprit. Nous l’attendons, mais nous savons qu’il est déjà à l’œuvre. Lorsque cette joie est là, indescriptible, il n’est plus le moment de poser des questions mais de savourer ta présence.

Méditation, Luc
 <br width='400' height='620' />  <br width='400' height='384' />  <br width='400' height='476' />  <br width='400' height='498' />  <br width='300' height='405' />  <br width='400' height='498' />  <br width='400' height='577' />  <br width='333' height='500' />  <br width='333' height='423' />  <br width='400' height='520' />  <br width='400' height='426' />

Ces enluminures insistent chacune à sa façon sur le mystère de l’ascension. Le Christ est là, Il s’en va mais il reste présent, il part vers le Père, mais il envoie un défenseur. Il nous quitte, mais il demeure en nous. Il part mais il revient. Toute la création est en attente.

Vous verrez les cieux ouverts... Le Christ ne s’enfuit pas par une porte dérobée, il ouvre une brèche béante entre le ciel et la terre et de là comme au jour de la création, l’esprit qui planait sur les eaux va fondre sur nous pour nous recréer en profondeur, alors nous deviendrons ce que nous sommes réellement dans le projet de Dieu...

En toute confiance, laissons l’Esprit Saint travailler en nous.

Gloire à toi Seigneur, Tu ouvres la porte qui nous était close....

Optatus votis omnium

Traduction Française

1- Désiré par tous d’un grand désir
Le jour sacré a resplendi
Où le Christ, espoir du monde, Dieu
Entreprit l’ascension des cieux

2- Le Seigneur franchissant les hauteurs
Se pressait vers le trône qui Lui revenait
Les royaumes des cieux étaient en grande joie
Pour le retour du Fils unique

3- Élevé au dessus des nuées
Il devient l’espérance des croyants
Il ouvre la porte du paradis
Que nos premiers parents avaient close

4- Quelle joie immense pour Lui
Enfanté par la Vierge nourricière
Après les crachats, le fouet, après la Croix
De se reposer auprès du Père

5- Gloire à Toi Seigneur
Qui monte au dessus des étoiles
Avec le Père et l’Esprit Saint
Dans les siècles éternels
Amen

L’Esprit Saint nous invite à partager ce que nous inspire ce texte. C’est dans le partage de la Parole que jaillit la Vie. La vie à profusion.
(Utiliser le forum si dessous.)
Nous pouvons également déposer une prière dans la colonne de droite.