Merci Seigneur pour ta Présence en toute circonstance

Témoignage d’Anne Poncet, de Brindas, sur sa vie de famille pendant le confinement

Article mis en ligne le 26 mai 2020

par Claudine Curtil

Les enfants grandissant, nous sommes passés de 6 à 2, comme dans bien des familles…et puis…il y a eu le confinement…
Les enfants sont revenus un à un à Brindas (sauf notre ainée) et nous avons réappris à vivre ensemble, vraiment.
C’était en plein Carême, et à part notre bol de riz, c’était un peu pauvre. Au cours d’un repas, nous avons reparlé de ce que nous faisions lorsqu’ils étaient petits, le « Chemin de Pâques », « les prières en famille », « l’arbre de Pâques »etc. Et là, notre 2ème fille nous a dit « Et si on faisait comme dans ma coloc ? Nous, on prépare chacun à notre tour un temps de prière… ». Etonnement, ils ont tous été d’accord, et chacun a choisi son jour du lundi au vendredi, pause le samedi, et messe à la TV tous ensemble le dimanche !
Chaque soir, avant le repas, nous avons prié ensemble (pas trop long quand même), selon la proposition différente à chaque fois de chacun, avec toujours un moment pour confier des personnes que nous savions seules, tristes, malades. Un de nos garçons nous a fait remarquer un soir après la lecture de l’Evangile, que « le fait de lire chaque jour l’Evangile et d’avoir une continuité nous permettait d’avoir un regard différent sur Pâques… ».
De l’avis des trois enfants et de nous deux, c’est « le meilleur Carême que nous avons vécu !!! ». Pour nous parents, nous avions l’impression d’être quelques années plus tôt, mais avec cette fois de jeunes adultes dont les paroles, les émotions nous étonnaient et nous interrogeaient. Et ce temps de prières, nous l’avons vraiment senti, a souvent « désamorcé » des tensions dues au confinement !!!!
Merci Seigneur pour ta Présence en toute circonstance, pour ton aide auprès de nos jeunes, pour ton Amour.