Moi, je suis la lumière du monde
Article mis en ligne le 6 mai 2020
dernière modification le 5 mai 2020

par Pierre Willermoz
Les portes ouvertes à Vezelay

Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur.
Celui qui me suit aura la lumière de la vie.


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus s’écria :
« Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit,
mais en Celui qui m’a envoyé ;
et celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé.
Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde
pour que celui qui croit en moi
ne demeure pas dans les ténèbres.
Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle,
moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver.
Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles
aura, pour le juger, la parole que j’ai prononcée :
c’est elle qui le jugera au dernier jour.
Car ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé :
le Père lui-même, qui m’a envoyé,
m’a donné son commandement
sur ce que je dois dire et déclarer ;
et je sais que son commandement est vie éternelle.
Donc, ce que je déclare,
je le déclare comme le Père me l’a dit. »

Méditations pour entrer le texte du jour

Pierre Willermoz

Jésus, Tu es la lumière venue dans le monde ;
Tu es la Parole du Père.
Pardon pour notre indifférence,
Nous répétons machinalement cette merveille.
Loin de ta clarté, nous restons dans la pénombre.
Que nos cœurs aujourd’hui,
prennent le temps de te rendre grâce !
Tu nous dévoiles l’Amour immense de Ton Père !
Au sein de nos grisailles,
de nos découragements, de nos révoltes et de nos doutes,
inlassablement, Tu nous rejoins.
Tu viens nous habiter
afin de vivre et de partager ta Lumière.
Que Ton Esprit vienne nous réveiller,
qu’au cours de cette pandémie interminable,
nous restions des témoins d’Espérance et d’Amour.