3 mai :Je suis la Porte
Article mis en ligne le 29 avril 2020

par Virginie Faucheur

Evangile selon St jean
En ce temps-là, Jésus déclara :
« Amen, amen, je vous le dis : celui qui entre dans l’enclos des brebis sans passer par la porte, mais qui escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un bandit.
Celui qui entre par la porte, c’est le pasteur, le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix.
Ses brebis à lui, il les appelle chacune par son nom, et il les fait sortir. Quand il a poussé dehors toutes les siennes, il marche à leur tête, et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. Jamais elles ne suivront un étranger, mais elles s’enfuiront loin de lui, car elles ne connaissent pas la voix des étrangers. »

Jésus employa cette image pour s’adresser aux pharisiens, mais eux ne comprirent pas de quoi il leur parlait. C’est pourquoi Jésus reprit la parole :
« Amen, amen, je vous le dis : Moi, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des bandits ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé ; il pourra entrer ; il pourra sortir et trouver un pâturage. Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. »

Temps de prière

Jésus, tu es le bon berger, tes brebis entendent ta voix, aide-moi à ouvrir mon oreille du cœur pour faire ce que tu me demandes, faire attention aux autres comme Toi, tu fais attention à moi.
Jésus tu as donné aux apôtres une prière quand ils ne savaient pas le faire, c’est avec Toi que je veux dire :
Notre Père
Qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel.
Donne nous aujourd’hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé.
Ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre nous du mal. Amen.