logo article ou rubrique
Séance 8 du 24 Mai
Article mis en ligne le 28 avril 2019

par Luc

Propositions pour la préparation de la séance 8 du 24 Mai

Nous avons consacré notre dernière rencontre au chapitre 14, un chapitre important sur lequel nous n’avions pas pu nous arrêter lors de notre réunion précédente. Cet échange nous a mis en face du mystère de la résurrection, un chapitre que chacun est invité à relire et particulièrement ce verset 15 : "Tu m’appellerais, alors, et moi je te répondrais ; tu languirais après l’ouvrage de tes mains."

Lors de notre échange, nous sommes revenus sur la ténacité de Job qui contrairement à ce qu’il laisse entendre, croit en la vie envers et contre tout. Dans son cri, ses angoisses, sa colère, sa relation avec Dieu n’est pas coupée. S’il dénonce, sans aucune crainte des conséquences de ses propos, le silence de Dieu c’est parce qu’il espère finalement retrouver celui en qui il met toujours son espérance. Il se refuse d’admettre que Dieu puisse être insensible à son malheur. Il n’arrête pas de parler...

Nous allons donc pouvoir maintenant engager le second cycle du livre de Job qui s’ouvre par un nouveau dialogue avec Eliphaz de Theman dans les chapitres 15, 16 et 17.

Voir la proposition dans l’article précédent : Ici