logo article ou rubrique
Séance 7 du 12 Avril
Article mis en ligne le 7 avril 2019

 Propositions pour la préparation de la séance 7du 12 Avril

Cette séance marquera une étape importante dans le long cheminement que nous avons engagé car nous allons franchir le premier cycle du livre de Job. Il nous reste pour le franchir à partager le contenu du chapitre 14, un chapitre important sur lequel nous n’avons pas pu nous arrêter lors de notre dernière séance.
Voir quelques propositions dans l’article précédent : Article.

S’il nous reste un peu de temps nous pourrons engager le second cycle qui s’ouvre par un nouveau dialogue avec Elpihaz de Theman dans les chapitres 15,16 et 17.

Elpihaz est visiblement agacé devant la prétention de Job à se considérer au-dessus des sages (la sagesse a été l’objet des discussions précédentes) et il dénonce sa posture qui le conduit à détruire la crainte de Dieu : "Toi tu détruis même la crainte de Dieu 15,3 " Au verset 17, Eliphaz l’implore donc de l’écouter et d’entendre ce qu’il a vu : les méchants, ceux qui bravent le Tout Puissant, ne survivent pas à leurs méfaits. Ils seront emportés par le souffle de la bouche de Dieu. Job en appelle à un témoin alors qu’il a beau attendre, il a le sentiment que son espérance est descendue aux portes du néant.

Je vous propose de structurer notre échange en plusieurs temps :

  • Tout d’abord nous reviendrons sur le chapitre 14 et sur ce que nous retirons de notre première étape. Relire l’ Article suivant.
  • S’il nous reste du temps nous engagerons le nouveau cycle par les chapitres 15-17 en gardant la même approche que celle que nous avons eue jusqu’ici :
    — la lecture à voix haute de ces trois chapitres pour permettre à chacun de se plonger à nouveau dans le texte ;
    — un premier tour de table lors duquel on partagera l’ensemble des questions soulevées en lisant et travaillant ces versets ; Vous pourrez également souligner le passage qui vous a le plus interpellé ;
    — une discussion pour entrer dans la structure et dégager les principales idées de ce texte ;
    — un temps pour partager ensemble devant le Seigneur les prières que le travail de ce texte suscite en nous.

 Rappel de la Méthode

Je vous invite à préparer notre séance de la manière suivante :

Faire une première lecture du texte en notant toutes les questions qui vous traversent l’esprit.
Faire une seconde lecture en cherchant à repérer la structure du texte en s’appuyant notamment sur les répétitions, les différentes tournures, les oppositions, etc.
Même si cela peut paraître fastidieux : continuez à rechercher les blocs qui ont leur cohérence, donnez leur un nom et voyez comment ils s’articulent les uns aux autres. En faisant ainsi, vous allez voir apparaître les intentions de l’auteur qui aideront à mieux entrer dans le texte.

Mais chacun doit suivre un peu son intuition. Si une phrase vous parle... il faut la laisser parler... Il y a des versets qui appellent plus que d’autres à la méditation.

  Quelques pistes à creuser :

Voilà quelques pistes au choix selon votre envie et disponibilité : mais totale liberté… d’aller passer par d’autres chemins bien sûr….

  • rechercher dans le chapitre 15 toutes les occurrences des termes qui désigne Dieu et la manière dont l’auteur les met en échos dans le texte ;
  • observer la place particulière du verset 11 du chapitre 15 ;
  • observer la place particulière du verset 17 du chapitre 15 ;
  • Eliphaz joue dans les versets 25-30 avec le temps des verbes. A quel argument de Job cherche-t-il ainsi à répondre ? Noter les images naturelles mobilisées dans les v. 32-33 pour renforcer cette idée de fragilité ;
  • voir comment l’ensemble de la construction du chapitre 15, renforcée par des répétitions de mots, met Job face à une alternative ;

Dans les chapitres 15 et 16 Job réplique :

  • voir comment Job dans les premiers versets cherche à se distinguer de la posture de ses amis : "si vous étiez à ma place... je"
  • noter l’accumulation des pronoms possessifs et des verbes utilisés : en faire la simple liste est assez saisissant ;
  • qui est à l’origine des actions qui sont menées contre Job ? il y a quelques nuances ;
  • le verset 19 est trés particulier et joue un rôle important dans ce chapitre et dans l’ensemble du livre de Job ? C’est un point qui n’a jamais été abordé jusqu’ici. A rapprocher du verset 17,3 ;
  • les versets 16,22 et 17,1 rappellent un argument important pour Job qui vient répondre au point de vue d’Eliphaz ;
  • dans les versets 16,17 et 17,19, Job revient sur ce qui motive son incompréhension ;
  • dans les versets 10 et suivants Job interpelle à nouveau ses amis (ils avaient disparu du texte)... Le "revenez donc" est d’autant plus fort... comme si Job les avait fait fuir ;

Enfin, il faut aussi à un moment arrêter de faire travailler l’intellect et passer ensuite à une lecture spirituelle en laissant parler son cœur jusqu’à partager le désespoir de Job qui nous avoue, les années étant comptées, "entrer dans un sentier d’où je ne reviendrais pas" mais aussi jusqu’à partager l’espérance de Job qui espère la venue d’un défenseur, de son témoin, qui rétablira la vérité et la justice alors que même abandonné par ses amis "c’est vers Dieu que pleurent mes yeux".

Je vous remets ci-joint la version des chapitres 14, puis 15-17 sous WORD au cas où vous ne les auriez plus sous la main.